Célébrités

Mister Sun: ce que l’on ne vous a jamais dit..

B.Bardot-été

L’époque de Brigitte Bardot, où l’on s’exposait au soleil les « yeux nus » et où les lunettes n’étaient là que pour se protéger du regard des autres, est désormais révolue.

brigitte bardot-DR

 

S’exposer au soleil sans lunettes provoque un vieillissement prématuré des paupières et du contour de l’œil. Ces zones, où la peau est jusqu’à 8 fois plus fine qu’ailleurs, sont quasiment impossibles à protéger, même avec les crèmes solaires les mieux adaptées.

Mister Sun, un ennemi trompeur et invisible. Pourquoi ?

Du soleil, nous ne percevons que les rayons qui fournissent la lumière visible. Ce sont eux qui provoquent gêne et éblouissement, mais ils ne sont pas dangereux. En revanche, les rayons les plus nocifs -les ultraviolets (UVA et UVB) et les infrarouges- sont totalement invisibles. Ils déjouent totalement nos systèmes de défense naturels parce qu’ils ne nous obligent pas à cligner des yeux.

A faible dose, les infrarouges ne sont pas nocifs. Il en va autrement des ultraviolets: absorbés par l’ensemble des tissus oculaires, ils peuvent provoquer des lésions. Le renouvellement permanent des cellules compense généralement ces agressions mais il existe un effet cumulatif. Comme la peau, les yeux disposent d’un capital soleil qui s’érode au fil du temps.

Les scientifiques savent aujourd’hui avec certitude qu’une exposition fréquente aux UV dès l’enfance peut occasionner des problèmes visuels à l’âge adulte.

Bardot-DR

Il ne faut pas confondre les différents types de protection.

La teinte des verres -à laquelle correspond un indice de protection particulier- protège de la lumière visible (éblouissement) mais pas des UV. Dans ce cas, choisir le bon indice permet d’obtenir la meilleure acuité visuelle possible par rapport à la lumière.

Cela paraît évident, mais on l’oublie assez souvent : des lunettes trop sombres nuisent à une bonne vision. Il est d’ailleurs interdit de conduire avec des verres indice 4.

Voilà un tableau qui référence les indices qu’il vous faut porter pour chaque type d’environnement. Mais attention, contrairement aux indices des crèmes solaires, ils ne renseignent pas nécessairement sur la protection contre les UV!

indice-protection-solaire

La filtration des UV, quant à elle, varie en fonction de la qualité des verres et non de leur coloration. Au risque de se répéter: seuls de très bons verres offrent une véritable protection solaire anti-vieillissement. Demandez conseil à votre opticien, lui seul est en mesure de vous indiquer les marques qui assurent une protection totale contre les UV.

Une fois renseigné, n’hésitez pas à privilégier les lunettes oversize, particulièrement à la mode, elles sont idéales car leur couverture permet une défense maximale des zones oculaires les plus fragiles.

BB-DR

En vacances, il faut être particulièrement vigilant : la neige, l’eau, et le sable réfléchissent respectivement 80%, 20% et 10% des UV.

Mais prudence, lorsqu’on n’est pas ébloui, on a l’impression d’être protégé et ce n’est pas toujours le cas, bien au contraire. Porter une lunette gadget avec des verres de mauvaise qualité ou des montures vintage avec des verres sans filtre s’avère pire que de ne rien porter. En effet, à l’ombre des verres teintés, la pupille se dilate, laissant un passage plus important aux rayons UV néfastes.

B.Bardot-lunettes-soleil

En avion, même si vous ne cherchez pas, comme Brigitte Bardot, à jouer les stars ou à échapper aux regards d’autrui, il est indiqué de protéger ses yeux, les UV étant très peu filtrés par l’atmosphère en altitude.

Alexia Roche

Partagez cet article!

Share on Facebook Tweet this!
  1. Elodie
    6 août 2009 à 7 h 07 min

    Merci pour les conseils sur Mr Sun!
    j’ignorais complètement qu’il y avait 2 indices de protection… j’ai acheté récemment des lunettes de soleil pour ma fille (5ans!), pas un mot de l’opticien sur le sujet…
    A.

  2. Alexia Roche
    6 août 2009 à 16 h 38 min

    Vous avez eu raison d’acheter les lunettes de soleil de votre fille chez un opticien. Les yeux des enfants sont beaucoup plus perméables à la lumière et notamment aux UV que ceux des adultes et ce jusqu’à l’âge de 10-12 ans. Même si l’opticien ne vous en a pas parlé, il est tenu légalement d’avoir des lunettes avec des verres filtrants un minimum d’UV, notamment pour les lunettes de soleil enfants, selon la réglementation européeenne en vigueur.
    Alexia

  3. LAURENT
    6 août 2009 à 22 h 06 min

    une bombe cette fille! lunettes ou pas lunettes…

  4. Vacances au ski : comment optimiser protection solaire et performance visuelle! | LunetteAttitude

Laisser un commentaire

*

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *