Lunettes Persol

Persol rend hommage à la passion contenue dans trente films cultes du cinéma

les lunettes Persol exposent les films cultes

Persol et les lunettes de cinéma: une véritable histoire d’amour

L’exposition Persol célèbre les passionnés de cinéma dans une mise en scène qui met trente films cultes en lumière.

L’on connaît déjà les liens de Persol avec le cinéma. L’on a tous en tête les images de Marcello Mastroianni dans Divorce à l’italienne, de Steeve McQueen dans L’Affaire Thomas Crown, portant tous deux le modèle 649 de Persol.

Cette fois, Persol va plus loin avec un projet d’expositions sur trois ans débuté en 2011. En tout, l’exposition Persol passera au crible trente films de renom, dans lesquels acteurs, réalisateurs, monteurs, cadreurs, musiciens auront exprimé leur passion pour le cinéma. Trente films qui correspondent chacun à une des trente étapes nécessaires à la fabrication d’une paire de lunettes Persol.

Cette année, le deuxième volet de ces expositions Persol, présenté au Museum of Moving Image de New York jusqu’au 19 août, s’attachera à dix films cultes au travers de thématiques très précises.

Parmi les plus emblématiques, les visiteurs pourront découvrir « le rêve éveillé » du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, « la chorégraphie contrôlée » dans La Mort aux trousses d’Alfred Hitchcock, « le passage à l’électrique » avec la bande originale de Pour une poignée de dollars et du film Le bon, la brute et le Truand, signée Ennio Moricone…

exposition persol amélie poulain nain

A chacun des films, l’exposition Persol associe une série de croquis, d’éléments de décor, de photographies, de notes de tournage qui illustrent l’effort de recherche, le travail acharné de ces virtuoses du cinéma.

Le nain de jardin fétiche d’Amélie Poulain, les livres de référence couleurs de Loin du Paradis, les costumes du film W.E de Madonna, les boots portées par Ed Harris dans Pollock, l’exposition Persol réunit les objets qui ont contribué à certains des plus grands succès du 7ème art. Une occasion de plus de porter les lunettes Persol, emblématiques d’une culture riche.

exposition Persol: les boots de Pollock

Partagez cet article!

Share on Facebook Tweet this!

Laisser un commentaire

*

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *