Lunettes Orgreen

Sahra Lysell : « Je ne crois en aucune règle lorsqu’il s’agit de couleurs »

Sahra Lysell spécialiste couleurs de lunettes Orgreen

Sahra Lysell exerce un métier unique dans le monde de l’optique. Elle est spécialiste couleurs de lunettes chez Orgreen, lunetier danois, créateur de modèles en métal depuis 1997. Elle revient pour nous sur l’importance de la couleur dans la conception de lunettes.

Sahra Lysell a connu Orgreen au tout début, en 1997, lorsque « c’était encore une très petite entreprise et chacun aidait à tout faire. C’était très intéressant de prendre part à toutes les étapes de la fabrication des lunettes. » D’autant plus que les trois amis fondateurs d’Orgreen, Henrik Orgreen, Gregers Fastrup et Tobias Wandrup, veulent « dépoussiérer le monde de l’optique. J’étais très inspirée par l’ambition de cette petite entreprise et l’idée de fabriquer des lunettes comme nous aurions fait de l’art », explique Sahra Lysell.

L'équipe d'Orgreen les lunettes en métal couleurs

 

Un métier à part entière

Après quelques années, la couleur des lunettes prend une importance capitale dans l’identité d’Orgreen. Les recherches de coloriste deviennent un travail à temps complet. Sahra Lysell, diplômée de l’école de design de Copenhague, entreprend de placer les couleurs de lunettes au même niveau que le dessin et la conception.

« Aujourd’hui, nous sommes les seuls dans la profession à avoir un conseiller en couleurs de lunettes qui travaille en relation directe avec l’équipe de designers. C’est significatif. Orgreen veut placer la créativité au cœur de notre travail », insiste Sahra Lysell.

Le monde comme source d’inspiration

La créativité ne vient pas seule, d’un claquement de doigts. Elle se nourrit. De contrastes parfois. « Je trouve intéressant de travailler les couleurs de lunettes à contre-courant de leur forme. Si un modèle est plutôt rétro par exemple, je l’associe à des couleurs modernes. Cela fait la force des couleurs des lunettes Orgreen, précise Sahra Lysell, elles sont imprévisibles. »

La créativité se pétrit, elle grossit à force de voyages aussi. « Du street art à San Francisco à l’architecture mexicaine en passant par la scène artistique de Copenhague ou même la vie quotidienne », Sahra Lysell scrute le monde. D’ailleurs, elle le dit elle-même, « le monde est une grande fenêtre d’inspiration qui attend d’être exploré ».

Inventer des couleurs de lunettes

Orgreen a appris à s’approprier les humeurs du monde pour créer ses propres couleurs de lunettes, sa propre palette graphique. « Je ne crois en aucune règle lorsqu’il s’agit de couleurs. Je n’ai pas de limite. J’interpréte le monde à partir d’un feeling, d’une humeur, quelque chose dans l’atmosphère. Enfin, l’univers de la couleur peut prendre forme. », soutient Sahra Lysell.

Chaque couleur sera ensuite traitée au Japon, dans des usines spécialisées, affiliées à Orgreen. Le Japon est l’un des pays leaders dans la fabrication des lunettes, et des couleurs de lunettes. Pour Sahra Lysell, il s’agit d’ « un travail très important car la couleur des lunettes doit être développée à la perfection. Les couleurs de lunettes déterminent en grande partie la collection. »

Grâce à son travail sur les couleurs de lunettes, Sahra Lysell est parvenue à créer les « Electro colors », une palette de couleurs caméléons. « Les Electro colors sont des couleurs vivantes. Elles varient en intensité et changent selon la lumière ou les vêtements que l’on porte », explique Sahra Lysell. Cette technique reste toutefois réservée à des éditions limitées car elle est trois à quatre fois plus longue à fabriquer qu’une couleur classique.

La couleur est la « clé de voûte d’une collection »

Le travail technique sur les couleurs de lunettes illustre la façon de voir la mode qu’a Sahra Lysell. A savoir, la couleur est à la base de toute collection, les couleurs font les saisons, « elles en sont les clés de voûte ».

Pour Sahra Lysell, le lien couleur/mode est très profond, rattaché à des sentiments. « Lorsque nous voyons une couleur, une réaction se créée dans notre esprit. Certaines couleurs nous attirent plus que d’autres selon notre passé, nos expériences. Lorsque nous ajoutons telle couleur aux lunettes Orgreen, nous les parons d’émotions. C’est pour cela qu’il faut choisir une forme et une couleur de lunettes qui souligne la personnalité mais avec laquelle on se sent bien avant tout. »

La spécialiste maîtrise son sujet, elle qui a grandi au milieu des tumultes des ateliers de création. Ses parents travaillaient en indépendants dans l’industrie de la mode. « Ma mère a repris le travail une semaine après avoir accoucher. Elle m’emmenait partout. »

« Savoir rester raffiné »

Du coup, la coloriste d’Orgreen a des goûts bien tranchés. Lorsqu’on lui demande quelles sont ses couleurs favorites, elle n’hésite pas: « les couleurs pastels et néons mixées entre elles, et ce depuis bien avant que ce soit tendance. Après, il faut aussi savoir rester raffiné. Trop d’associations de couleurs sont vulgaires aujourd’hui. »

Lunette de vue en métal Marilyn Orgreen, Sahra Lysell, couleurs des lunettes

Quant à son modèle de lunettes Orgreen préféré, il s’agit de Marilyn. « C’est une lunette que nous avons dessiné en hommage à l’unique Marilyn Monroe. J’adore ses courbes, son sex appeal. Il est très féminin et j’aime particulièrement les couleurs de ces lunettes, bleu lumineux ou blanc neige. »

Encore une fois, pour Sahra Lysell, les couleurs de lunettes sont révélatrices d’une personnalité. Elles participent à l’histoire d’une paire de lunettes mais aussi à celle de ceux qui les portent.

Partagez cet article!

Share on Facebook Tweet this!

Laisser un commentaire

*

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *