Lunettes Histoire de Voir

Histoire de Voir : des lunettes en cuir

Histoire de Voir: Des lunettes en cuir

 

Depuis la création de sa marque, « Histoire de Voir », en 1993, Stéphane Sarnin cherche à transformer le cuir « matière brute » en « matière précieuse ».

Grâce à lui, le cuir a désormais trouvé sa place dans l’univers de la lunette optique ou solaire. Il a été aussi le premier à utiliser le masque dans ses créations. Outre ses propres collections, il collabore avec plusieurs grandes maisons de luxe et ses lunettes sont portées par des célébrités telles que Lenny Kravitz, John Galliano ou Naomi Campbell.

HISTOIRE DE VOIR

Designer: Stéphane Sarnin

Nationalité : Française

Lieu : Paris, France

Website: www.histoire-de-voir.com

 

Stéphane dans son show room parisien

Stéphane dans son show room parisien

Vous êtes designer de métier ?

Non, pas du tout. A la base, je suis un véritable opticien. Mais dès ma sortie de l’école, je voulais être designer, créer des modèles. J’ai eu de la chance, j’ai trouvé rapidement une place alors que je n’avais pas d’expérience.

Vos débuts?

Je m’étais constitué un petit book de dessins et j’avais quelques prototypes en poche. En 1988, je me suis rendu au SILMO, le salon de la lunette de Paris, où j’ai rencontré les gens d’Eye’DC, une marque de lunettes basée à Marseille. Ils m’ont tout de suite embauché. J’ai été pendant cinq ans leur styliste.

Histoire de Voir: Des lunettes en cuir

« Histoire de Voir « que vous avez créé en 1993 est surtout connue pour ses montures en cuir…

J’ai eu cette idée en allant voir un ami qui fait des chaussures sur mesure pour le show business. C’est comme cela que j’ai découvert la matière.

Je voulais sortir du diktat des fournisseurs d’acétate et de métal. Le cuir offre de grandes possibilités au niveau de la finition et de l’imprimé. Personne auparavant n’avait travaillé cette matière dans la masse, c’était aussi ce challenge qui m’intéressait.

Histoire de Voir: Des lunettes en cuir

Vous travaillez comment, au crayon, sur le papier ?

Avant je dessinais mes modèles sur papier, aujourd’hui je le fais en 2D sur mon ordinateur. Je ne suis pas un très bon dessinateur.

Histoire de Voir: des lunettes en cuir

Vous êtes le seul designer de la marque ?

Oui, je travaille seul pour le design mais je m’occupe aussi de la partie administrative, de la gestion, des salons, du marketing et de la photo…

Histoire de Voir: Des lunettes en cuir

On trouve régulièrement vos lunettes dans les magazines de mode et pourtant votre marque est plutôt confidentielle…

Nous avons été parmi les premiers créateurs de lunettes à être présents dans les salons professionnels de mode. 75% de mes ventes se font à l’exportation, au Japon, aux USA, en Italie, en Allemagne, en Grande Bretagne et en Belgique dans des boutiques très branchées. En France, je suis présent chez les quelques opticiens haut de gamme qui prennent des modèles de créateurs qui sortent de l’ordinaire et incitent les gens à être plus audacieux.

Je continue par ailleurs à travailler sur des modèles spécifiques pour les collections de grands couturiers comme Lagerfeld ou de marques comme Céline et Emilio Pucci.

Partagez cet article!

Share on Facebook Tweet this!
  1. Pierre
    29 juin 2009 à 19 h 11 min

    je ne connaissais pas cette marque, merci, ça donne envie! P.

Laisser un commentaire

*

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *