Lunettes Cutler and Gross

Fashion week, épisode 3: Milan, Cutler and Gross et les lunettes papillon

Pendant un mois, nous avons scruté les podiums des Fashion Week automne-hiver 2012-2013 pour repérer les lunettes qui feront la tendance de la saison prochaine: les lunettes papillon Cutler and Gross à l’honneur.

A Milan, le soleil brille plus fort et les créateurs italiens se sont donné du mal pour présenter des lunettes luxueuses et irréprochables.

Cutler and Gross et Alberta Ferretti: une collaboration évidente
Pour le lancement de sa collection eyewear, Alberta Ferretti a fait appel à la célèbre marque de lunettes Cutler and Gross. Les créateurs anglais Cutler and Gross ont été parmi les premiers opticiens à envisager les lunettes comme des accessoires glamour, dans les années 60. La créatrice italienne Alberta Ferretti dessine depuis les années 80 des silhouettes ultra féminines, parées de mousseline et de robes de cocktails.
La collaboration entre Cutler and Gross et Alberta Ferretti ne pouvait être qu’évidente. Le résultat a été présenté pour la première fois sur les podiums de Milan le 22 février dernier. Les lunettes de soleil oversize ajoutent à l’allure délicate des mannequins.

Les lunettes papillon à l’honneur
Les lunettes Cutler and Gross portent l’empreinte d’un passé sulfureux, celui du swinging London de la fin des années 60. Porter des lunettes Cutler and Gross c’est aussi se faire la promesse d’une vie tourbillonnante et glamour. Car Cutler and Gross revisite des modèles rétro pour en faire des lunettes indémodables.

C’est le cas avec les lunettes papillon. Elles portent en elles les souvenirs d’une époque où les pin-up tournaient les têtes mais elles se sont assagies. Les lunettes Cutler and Gross protègent les regards derrière des verres bruns et des montures en acétate en écaille foncée ou aux reflets « Cola ».

En revanche, la créatrice de lunettes Linda Farrow s’applique à retrouver l’essence d’une époque révolue au travers de collaborations réussies. Avec les griffes Agent Provocateur ou Charlotte Olympia, Linda Farrow transcende les lunettes papillon. Strass, clous, oversize, métal ou acétate, Linda Farrow travaille tous les matériaux avec brio pour ressusciter le glamour, réveiller en chaque femme son potentiel de séduction.

Partagez cet article!

Share on Facebook Tweet this!

Laisser un commentaire

*

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *