Lunettes Courrèges

Les lunettes Courrèges et la renaissance de la marque

Lunettes Courrèges, renaissance de la marque futuirste en 2012

Depuis 2011, Courrèges reprend vie grâce à deux jeunes lorrains, issus du monde de la publicité. Après un site Internet lancé cette année, ils présenteront la ligne de lunettes Courrèges lors du Silmo 2012.

Ils s’appellent Jacques Bungert et Frédéric Torloting. Ils sont inconnus par rapport à des géants comme LVMH ou PPR qui avaient proposé d’investir 50 millions d’euros dans la reprise de Courrèges. Mais ce sont ces deux lorrains, issus du monde de la publicité et soutenus par deux banques de la région, qui ont raflé le marché.

A la clé, une maison de mode mythique, familiale. André Courrèges et sa femme Coqueline, laissent les rênes aux deux entrepreneurs en 2011.

Depuis, Jacques Bungert et Frédéric Torloting ont lancé un site Internet pourvu d’une boutique en ligne. Les ventes ont déjà rejoint celles de la boutique, située rue François 1er à Paris.

Les deux repreneurs de Courrèges veulent redonner naissance à la maison et relever ses comptes, déficitaires en France en 2010. Pour cela, ils devront s’appuyer sur le succès de Courrèges au Japon. Les ventes y ont représenté 160 millions d’euros en 2010.

Les lunettes Courrèges, « l’esprit futuriste »

Faire renaître une marque, souvent méconnue des nouvelles générations, n’est pas chose aisée. Pour attirer les jeunes, Jacques Bungert et Frédéric Torloting vont devoir aller les chercher sur leurs terrains d’achat. Internet bien sûr.

Les deux confrères ont aussi commencé à lancer des collections attractives. Ils ont réédité les parfums Courrèges avec le célèbre Empreinte, troisième parfum le plus vendu dans les années 70.

Comme l’ont fait Yves Saint Laurent ou Balmain avant eux, ils vont également créer, avec leur équipe de designers, une ligne de baskets.

Mais ce qui a retenu notre attention chez LunettesEdition, c’est le lancement d’une collection de lunettes Courrèges. Valérie Roche Carlotti, fondatrice de la boutique Eyespleasure à Paris, a « beaucoup aimé les lunettes Courrèges. »

Elle ajoute : « Les lunettes Courrèges sont des lunettes fortes. Leurs créateurs ont repris les codes couleurs de la marque. Transparences, blanc, noir et coloris fluo entretiennent l’esprit futuriste de Courrèges. » Cet esprit futuriste qui avait fait le succès de la griffe au début des années 60, avènement de la conquête de l’espace, saura-t-il séduire les générations élevées à l’ère de la haute technologie? Réponse lors du salon international de l’optique 2012.

Partagez cet article!

Share on Facebook Tweet this!

Laisser un commentaire

*

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *